Philippe Canonne

Portrait original, à lire entre les lignes, de Philippe Canonne, ancien DRH et avocat, membre du Conseil scientifique des Business & Legal Forums.

Plutôt pleurotes ou shiitakés ?

C’est un peu me prendre à contrepied car je n’aime pas les champignons, donc je vais dire plutôt morille que pleurote.

Si j’étais un #

Il faudrait déjà que je sois sur Twitter.
Mais, dans l’idée, ce serait #LaRetraiteCEstPasSiMal.

Mon indispensable

La Fidélité et l’Amitié.
La fidélité. J’en ai eu beaucoup dans mon travail car je me suis assez longtemps employé à promouvoir des jeunes et à les faire évoluer.

La rencontre qui a compté

A part mon épouse, bien sûr.
Je dirais Jacques Lévy : le président-directeur général de Sephora, dont j’ai eu le privilège d’être DRH. Il m’a énormément appris.
Au niveau pro, il m’a fait découvrir le retail et sur le plan humain il m’a montré le courage : celui de changer et pas seulement de dire non.  Je savais que c’était une vertu nécessaire mais là je le voyais pour la première fois en live. C’était une belle personne.

Ma préoccupation n°1

La météo.
Plus sérieusement, la place de l’humain dans une relation de travail qui est en fort mouvement.
Dans la période récente, j’ai vu bouger et arriver de nouvelles formes de travail, mais surtout de nouvelles formes de rapport au travail. Ainsi dernièrement le télétravail. Le problème, pour le moment, c’est que celles-ci ne sont pas pensées mais subies. C’est la politique du « chien crevé au fil de l’eau », et je pense qu’il va falloir rapidement s’arrêter et y réfléchir. Car, si la réalité économique derrière ça, c’est que les gens vont produire plus, la vraie question c’est à qui vont bénéficier ces gains de productivité ? Et il y a un vrai enjeu social à ce niveau-là.

Mon meilleur conseiller

La patience.
Prendre du recul, un peu de hauteur. 

Une best practice

Respecter les autres.
Je trouve que dans notre société, le respect est trop souvent absent. A titre d’exemple, combien d’entreprises n’ont pas de service clients aujourd’hui ?

La victoire dont je suis fier

Il y en a quand même pas mal.
Pour rebondir sur ce que je disais plus tôt à propos de Sephora, je dirais avoir promu une DRH France de 30 ans car, à l’époque, c’était une grosse avancée

Next step

Trouver où je vais partir en vacances cet été

La question que j’aurais aimé qu’on me pose

En quoi je peux être utile aux BLFs ?

En mettant en valeur une dimension sociale dont les aspects juridiques doivent nécessairement tenir compte.

Prendre contact avec l’une des personnalités.
Rien de plus facile cliquez ici ou devenez AMI, Active Member to Inspire

Retrouvez toutes les rencontres des Business & Legal Forums sur www.blforums.com

Start typing and press Enter to search