La raison d’être n’est pas qu’un exercice de communication

Depuis la loi PACTE de 2019, les entreprises peuvent devenir des sociétés à mission comme l’a fait Danone ou définir une « raison d’être » moins contraignante, ce qu’ont fait par exemple Carrefour, Atos, Veolia, Michelin, le Crédit agricole, Engie, Orange, ADP, EDF, ou encore la Française des Jeux en 2020.

En formulant leur raison d’être, les entreprises peuvent détailler le rôle qu’elles comptent jouer dans la société, au-delà du seul aspect économique et toutes les entreprises n’ont-elles pas un rôle à jouer quelle que soit leur taille ou activité ? Et si c’était aussi un meilleur moyen d’impliquer dirigeants et salariés ?

Il faut s’assurer de l’adhésion d’une large majorité des collaborateurs ou associés autour de la définition de cette raison d’être car, une nouvelle fois, il s’agira d’un élément identitaire fort de l’entreprise.

A-L. Joubaire et S. Baert

Lire l’article de A-L. Joubaire et S. Baert sur WILO

Retrouvez toutes les rencontres des Business & Legal Forums sur www.blforums.com

Start typing and press Enter to search